Tout savoir sur le prêt personnel pour fiché en Belgique

Août 22, 2019 Guides & Infos
Prêt pour personne fichée

Tout savoir sur le prêt personnel pour fiché en Belgique

Suite à des incidents de paiement, vous vous retrouvez fiché en Belgique ? Certes, il s’agit d’une situation particulière, mais pour vous en sortir, sachez que vous pouvez souscrire à un prêt personnel, ce crédit à la consommation que vous allez pouvoir utiliser librement, sans avoir à fournir de pièces justificatives d’utilisation.

Pour mieux vous guider, voici tout ce qu’il faut savoir sur le crédit personnel pour fiché BNB.

Les spécificités d’un prêt personnel

Pour vous permettre de vous constituer une réserve d’argent, payer vos dettes, financer vos vacances ou tout simplement acheter des produits de consommation, les établissements bancaires vous proposent le prêt personnel.

Ce crédit à la consommation est donc assez spécifique, car vous avez plus de liberté quant à l’utilisation finale des fonds débloqués, et aucun justificatif d’utilisation ne vous sera demandé.

Pour y accéder, vous devez faire en sorte de présenter un dossier rassurant, entre autres une capacité de remboursement et une situation financière stable, mais surtout, vous vous engagez à tout rendre (capital et intérêt) au fil des mensualités de remboursement.

Puis-je emprunter en étant fiché à la BNB ?

Le prêt personnel sans justificatif peut donc être envisagé pour sortir d’une situation de fichage à la BNB. Cependant, la loi oblige votre banque à toujours vérifier vos antécédents financiers avant de pouvoir vous accorder un nouvel emprunt.

Et si vous vous retrouvez sur les fichiers de la Banque Nationale de Belgique, les démarches seront plus compliquées, car les prêts à tempéraments vous seront refusés d’office. Toutefois, même si vous avez fait l’objet d’incidents de paiement, cela n’implique pas forcément que vous ne disposez pas d’une capacité de remboursement qui vous permet tout de même de souscrire à un nouveau crédit.

La meilleure approche consiste donc à présenter un dossier rassurant pour le banquier qui sera plus enclin à vous accorder un prêt, mais ce, suivant des conditions assez strictes, notamment un taux d’intérêt plus conséquent, une durée de remboursement réduite, mais surtout un montant limité à 75 000 €.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *